Close

Type

Matière

Couleur

Forme

Emballage biodégradable

Emballage recyclable

Emballage compostable

Emballage réutilisable

Contenance

Entre 
ml
et 
ml

Longueur

Entre 
cm
et 
cm

Largeur / base

Entre 
cm
et 
cm

Hauteur

Entre 
cm
et 
cm

Diamètre

Entre 
cm
et 
cm

Dimensions soufflet

Refermable avec couvercle / opercule / film

Utilisation

Utilisation micro-ondes

Utilisation four traditionnel

Utilisation congélateur

Emballage ingraissable

Emballage avec fenêtre transparente

Sacs & sachets papier

Il y a 114 produits.

Les sacs alimentaires, souvent utiles mais incriminés

Des dérives environnementales nombreuses

Les sacs alimentaires figurent aisément parmi les emballages alimentaires les plus utiles de tous. Comme pour beaucoup d’autres, la révolution plastique et les supermarchés ont aidé à son émancipation. Les ménages sont ainsi passés de leurs paniers en osier et sacs en tissus aux sacs en matières plastiques. Quoiqu’aujourd’hui, la tendance semble s’inverser. Solides, pratiques, utilisables à plusieurs reprises et flexibles, les sacs ont donc rapidement remporté un capital notoriété et sympathie important.

Chaque sac est différent et porte généralement sa fonction principale dans son nom, et le sac alimentaire n’en est pas exempt. Les sacs alimentaires sont ainsi destinés à recueillir des contenus alimentaires, d’où la nécessité absolue pour eux d’être aptes au contact alimentaire. C’est donc bien le cas pour les sacs en commerces de proximités et en caisse.

Cependant, les sacs ont aussi perdu en crédit et en confiance avec le temps. A titre d’exemple, le plastique produit en masse par les industriels avait beau remplir ses propriétés de base, les possibilités de réutilisation, sans causer d’externalités négatives étaient rares voire inexistantes. Elles se sont donc retrouvées à produire de manière massive, pour répondre aux nombreuses demandes, mais les perspectives étaient particulièrement limitées.

Après usage, ceux-ci finissaient souvent sur la voie publique et dans la nature. Ce n’est que sur le tard que ce sont posées les questions de tri des déchets plastiques. Mais le mal était déjà fait. Des espèces végétales et animales sont mises en danger voire disparues, comme les ressources pétrolières venant à s’épuiser. Les jeunes enfants et les nourrissons furent également des cibles à protéger, à cause de cas d’ingestion ou d’étouffement.

De nombreux clichés ont été pris sur les fins de vie de ces sacs plastiques, voués à errer dans les milieux marins etc. . Raison pour lesquelles de nombreux pays ont aujourd’hui complètement interdit leur utilisation. Les prises de consciences collectives se sont ainsi décuplées, résultant ainsi en la mise en place de moyens pour lutter contre la prolifération des déchets. Autre objectif poursuivi : la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Face à ces éléments, également produits en France, le gouvernement a dû prendre des mesures drastiques.

 

Le gouvernement français et la Loi de Transition Énergétique

Pour contrer le souci des sacs plastiques, des moyens très concrets ont été mis en place. On pense au recyclage et au tri des déchets, même si on n’estime qu’à 20% le nombre total de déchets recyclés. Autre mesure : la monétisation des sacs plastique pour inciter la réutilisation des précédents.

La marche suivante a été franchie par la promulgation de la LTE – Loi sur la Transition Énergétique le 17 août 2015. Elle définit un cadre autour de la gestion d’une transition vers des matières organiques, en vue d’atteindre la « croissance verte ». Par ses objectifs vers de nouvelles perspectives énergétiques, elle régule la fabrication, conception, et sa création. Elle vend des produits en matières plus vertes et nouvelles, tout en faisant disparaître les plus nocives. Elle traite de sujets comme le gaspillage alimentaire ou l'usage des sacs plastiques et la vaisselle jetable, pour les remplacer en 2020.

Ainsi, depuis 2016, la loi interdit la distribution de sacs plastiques à usage unique. Mais elle n’interdit pas complètement le plastique, qui reste une matière importante. Son ambition est de réduire sa place et de mettre en avant des matières plus organiques et naturelles. Le papier figure comme l’une d’entre elles.

 

Le papier, une alternative écologique et naturelle de choix

Le papier figure parmi les matières les plus vertes et écologiques qui soient. Déjà issu du bois, le papier est facilement recyclable, en plus d’offrir une bonne protection et mise en valeur des produits solides. On le voit notamment avec les papiers alimentaires personnalisés et

Couplés à d’autres caractéristiques phares : ingraissabilité, compostabilité, recyclabilité, aptitude au contact alimentaire etc. . Le papier est une matière qui convainc et convient à un grand nombre d’usages alimentaires, notamment l’emballage alimentaire. Sa large adaptabilité et les usages auxquels qu’il est associé font du papier une matière de choix. Les perspectives d’utilisation du papier sont très nombreuses.

De ce fait, l’utiliser pour en faire un sac papier bio ou des sachets en papier est pertinent.

 

Les sachets & sacs écologiques en papier, une alternative de choix

Le vent en poupe des matières organiques

Ce n’est désormais plus un scoop : les matières organiques et naturelles ont le vent en poupe. Pour se défaire petit à petit des matières plus nocives, il faut s’attacher à des matières plus vertes. Nombre de spécialistes et d’industriels ont travaillé ces dernières années à trouver les matières idéales pour des usages adéquats en emballages.

Ces matières sont d’ailleurs soutenues par la promulgation de la Loi de Transition Energétique, contribuant à la baisse d’énergies nocives et peu éco-responsables.

Ces efforts au niveau des législations sont assidûment poursuivis par les consommateurs, qui font également un effort vers une consommation plus éthique. Cela se traduit dans le choix de plats issus de l’agriculture biologique, des solutions de mobilité plus vertes et le choix de matières organiques ou de la réutilisation pour leurs produits.

Parmi les matières organiques utilisées et appréciées : le papier kraft, qui se décline notamment en sachet papier kraft et sac kraft brun.

Les possibilités de création en papier kraft

Le papier kraft est une des matières les plus communes pour l’emballage alimentaire. Il trouve son origine de bois de résineux, de pin ou de sapin. Il est doté de multiples qualités, comme sa résistance et sa solidité, son caractère végétal et naturel, ou encore sa polyvalence. Ainsi, son utilisation dépasse le simple cadre de l’alimentaire, comme en témoignent les enveloppes postales, les emballages cadeaux etc. Bien entendu, il n’est pas destiné à supporter des charges très lourdes.

Il n’est donc pas rare de trouver en papier d’emballage, en barquette alimentaire (notamment celles pour le snacking) ou même en pochette, sachet ou sac en papier kraft.

Sa différence phare d’avec le plastique est son caractère réutilisable, biodégradable et recyclable, donc inoffensif pour la nature. Toutes ces caractéristiques résultent donc en un large choix de sacs, à taille, contenance et typologies variées (grand, petit, poignées torsadées, poignées plates…).

Bien choisir son sac et son sachet en papier

Comment faire pour bien choisir son sac ou son sachet en papier kraft ? Tant d’utilités et de fonctions pour un tel outil, raison pour laquelle le choix est très important. Outre la couleur et l’aspect (kraft brun vergé, sacs papier kraft blanc…), voici plusieurs éléments pour vous guider :

Taille et type de contenu

La taille, le poids et le type de contenu vont être des éléments déterminants pour le choix du sac en papier. Le sac variera en fonction de celui-ci. A titre d’exemple, un sac pour transporter de la nourriture de type fast-food ne sera pas le même qu’un sac pour la bouteille. Le grammage du sac en kraft sera plus important pour ce dernier.

La fin de vie du sac kraft : compostable, recyclable, biodégradable

Contrairement à celle du plastique, la fin de vie du sac en kraft est nettement moins nocive pour l’environnement. Là aussi, selon le grammage du sac, il sera possible de : l’utiliser pour faire du compost, puisqu’il est compostable et biodégradable ou alors le recycler pour permettre une réutilisation de la matière. 

Avec poignée ou non ?

Cette fois, cette particularité ne concerne que les sacs. On connait donc le traditionnel Doggy bag, qui a la particularité de ne pas comporter de poignées. Divers modèles existent de ce fait : sac en papier kraft avec poignées torsadées, sac kraft avec poignées plates, ou sac kraft sans poignées.

 

La gamme de sacs et sachets en papier sur Bio-Emballage.com

Bio-emballage.com se veut être votre spécialiste de l’emballage alimentaire écologique et bio. Nous nous attelons à fournir et sourcer les meilleurs produits d’emballages et de conditionnement.

Découvrez donc notre large gamme de sacs et sachets en papier kraft, 100% recyclable et naturel, pour l’ensemble de vos usages. Sacs papier kraft brun, pochettes, petits sachets, sacs à bouteille etc. sont bien disponibles sur notre site : n’hésitez pas !

Les types de sacs et sachets en papier écologiques

par page
Résultats 1 - 48 sur 114.
Résultats 1 - 48 sur 114.
Close