Close

Type

Matière

Couleur

Forme

Emballage biodégradable

Emballage recyclable

Emballage compostable

Emballage réutilisable

Contenance

Entre 
ml
et 
ml

Longueur

Entre 
cm
et 
cm

Largeur / base

Entre 
cm
et 
cm

Hauteur

Entre 
cm
et 
cm

Diamètre

Entre 
cm
et 
cm

Dimensions soufflet

Refermable avec couvercle / opercule / film

Utilisation

Utilisation micro-ondes

Utilisation four traditionnel

Utilisation congélateur

Emballage ingraissable

Emballage avec fenêtre transparente

Boîtes & étuis snacking

Il y a 40 produits.

La boite snacking, plus qu’un emballage alimentaire

Rappel d’une brève définition…

Qu'est-ce que le snacking ?

Le snacking correspond au fait de consommer des « plats », des mets, de la cuisine toute prête en dehors des repas. Cela correspondrait au fait de grignoter rapidement, ou « manger sur le pouce ». Ce mode de consommation a été conçu pour faire gagner du temps au client, pour qu’il consomme encore plus rapidement. 

Communément appelé restauration rapide, le snacking a permis le décollage de la vente à emporter et de plats nomades. D'ù l'expression "à manger sur le pouce". On peut notamment recenser les sandwichs, les hot-dogs, les quiches, les tartes, les tourtes etc.  Cela comprend aussi des compositions sucrées, telles que les desserts, les viennoiseries, les pâtisseries, les confiseries, les glaces etc. 

C’est un mode de consommation particulier, qui existe depuis bien longtemps, mais a connu vraie une révolution en France dès la fin des années 1970 et le boom du secteur tertiaire. Les chaînes de restauration rapide et l’adaptation d’autres lieux de restauration traditionnels y sont pour beaucoup. 

Les plats ainsi vendus, présentés, transportés et consommés se devaient ainsi de posséder des emballages alimentaires à la hauteur de leur teneur. Tout cela pour satisfaire le consommateur en lui offrant un repas, une expérience de qualité et ainsi le pérenniser.

Pour la vente et la présentation, vitrines, stands, coups de comm‘ et publicités, font amplement l’affaire. Mais pour le transport et la consommation, il fallut penser à d’autres éléments, comme les emballages alimentaires.

 

L’impact social et environnemental du snacking

L’impact d’un tel phénomène n’est pas à minimiser. Certains parlent de "McDonaldisation", pour justifier le boom des enseignes fast-foods du même genre. Et ce au grand dam des sandwicheries et autres points de restauration. L’apparition du snacking en France a changé la donne : quotidien, goûts alimentaires et gastronomiques, société etc. 

Mais il bénéficie également d’un gros boom quelques années plus tard : l’essor des technologies. 

Les passages récurrents des publicités TV laissent aujourd’hui place aux technologies plus avancées. Par exemple, les cartes & points de fidélité, commandes en ligne, applications mobiles etc.  Des changements capitaux qui représentent encore aujourd’hui un vivier pour plus d’une enseigne. 

Ce boom a cependant aussi laissé des lacunes et des failles, tant au niveau sanitaire que sociétal et environnemental. Multiples menaces qui trouvent aujourd’hui leur réponse. Par exemple, adaptation des menus, fast-good vs fast-food, nourriture biologique, labels de qualité, incitation au sport etc. 

Les plus grosses externalités sont à la fois le gaspillage alimentaire, le rejet de CO2, les mauvais traitements des animaux etc.  Mais une des plus grosses reste la forte augmentation de déchets plastiques. Tout comme le snacking, le plastique a connu une forte progression, mais non cadrée. Ceci explique notamment la présence forte de déchets plastique, mettant ainsi en péril les milieux naturels et fréquentés par les animaux. 

Une réflexion et une prise de conscience collective sont donc en cours, afin de faire changer les usages pervers. A titre d’exemple, les chaines de restauration rapide optent pour des matières biologiques et biodégradables telles que du kraft.

Ainsi, il fallut inclure le recours aux emballages alimentaires jetables et biologiques. A la fois pour emballer l’aliment et offrir une expérience gustative à la hauteur. La vaisselle jetable écologique ou les barquettes alimentaires l'accompagnent ainsi pour un usage sain et respectueux. C’est ce que fait bien Bio-emballage.com, en vous fournissant les meilleurs produits, dont les boites snacking. 

 

La boite snacking, bien plus qu’un emballage alimentaire

On connaît les boites carton pour snack pour être parmi les emballages snacking type au sein des professionnels de la restauration rapide. Mais qu’a-t-elle de si particulier ?

Idéale pour la vente à emporter

La boite snacking s’avère être un des formats de boites d’emballages alimentaires les plus pratiques et classiques. Sa prise de main facile, sa légèreté et sa contenance adaptable en font de bons atouts pour une consommation « nomade ». Elle s’adapte également à des nombreux mets, qu’il s’agisse de gâteaux, de salades, de pâtes, de frites et autres plats. 

Par exemple, en pause midi, en soirée devant un film, au stade devant un match entre autres. Tant de possibles pour un seul format d’emballage.

Compatibilité et polyvalence

On reconnait à la boite snacking sa compatibilité avec de nombreux usages (emballage livraison repas, boite à emporter au restaurant etc. ). Tout comme avec de nombreux plats (plats chauds, salades composées, fast-foods de type kebab, tacos, burger…). Elle peut également être utilisée en complément d’autres articles de la même large gamme.

Des articles comme le cornet à frites, le gobelet en kraft, la paille en carton, la vaisselle jetable etc.  Dans les meilleurs des cas, la boite snacking est également compatible à des usages au micro-ondes. 

Comme son homonyme, la barquette en kraft brun, c’est un emballage alimentaire adapté et compatible à de nombreux usages. 

Ingraissabilité

La boite snack est également appréciée pour être un emballage alimentaire ingraissable. Apte au contact alimentaire, c'est ainsi un produit adaptable à de nombreux plats. Elle résiste aux graisses et à l’humidité, sans provoquer de détérioration du plat ou de l’emballage.

Cela lui est permis notamment par sa constitution en kraft brun ingraissable, solide, ferme et résistance. Cela fait d’elle un emballage pour restauration rapide de choix. 

Respect de l’environnement

Les prises de conscience collectives et les lobbys écologiques ont longtemps fait pression pour des changements de pratiques. Elles ont ainsi pavé la route pour l’ère de l’emballage alimentaire écologique. Ainsi, naturelle, recyclable, biodégradable, jetable… Autant d’attributs pouvant être compatibles avec la boite snacking. 

Son atout phare est sa constitution en kraft, qui en fait un emballage respectueux de l’environnement. Le kraft est une matière écologique, issue de matières naturelles et à cet effet, biodégradable. La boite snacking ne représente ainsi aucun danger pour la biodiversité. 

Les alternatives en autres matières sont tout aussi écologiques et respectueuses de la nature. Fini donc, l’ère de la boite jetée sur la voie publique après usage. 

Respect de la chaleur et protection des aliments

Dans des cas de plats chauds, la boite snacking, faite en kraft, retient la chaleur pour une longue durée. Si le contenu venait à refroidir, elle est également compatible au micro-ondes. Ce type d’emballage permet ainsi une dégustation encore plus qualitative. 

La boite snacking protège également les aliments d’altération extérieure, notamment l’air, respectant ainsi l’intégrité des aliments. 

La gamme de boites snacking sur Bio-emballage

Résultats 1 - 40 sur 40.
Résultats 1 - 40 sur 40.
Close