Close
Entre 
cm
et 
cm
Entre 
cm
et 
cm

Serviettes

Il y a 35 produits.

L’art de la table et ses nombreux artefacts

Qu'est-ce que les arts de la table ?

L’art de la table « à la française » est un concept défendu becs et ongles par tous. Du plus grand chef étoilé au plus petit ménage, tous le pratiquent de près ou de loin. On associe d’ailleurs les arts de la table à un repas copieux, consommé en communauté sur une généreuse tablée. Mais aussi ce qui va autour : conversations, moment de partage et de civilité, ustensiles à foison et surtout… Plaisirs gastronomiques à foison.

Dans de tels moments, tous les éléments se conjuguent pour que toutes les parties prenantes passent un agréable moment. C’est d’ailleurs ce que les restaurants les plus traditionnels tentent de reproduire aux 4 coins de la France. Une expérience gastronomique à la pointe, afin d’offrir des moments de convivialité uniques.

Le terme « arts de la table » regroupe également de nombreuses notions, dont ceux de la réception des convives, la connaissance aussi des plats, mets et confections culinaires. Il englobe également la vaisselle, du linge de table, de la décoration de table, des ustensiles de cuisine, mais aussi des serviettes et des nappes.

 

Un art ancestral

On attribue aux arts de la table une dimension et une connotation historiques, que chacun tente de reproduire à sa manière. En plus des particularités propres à chaque région, chacun possède ainsi ses traditions, us et coutumes.

On doit d’ailleurs l’apparition de ces codes à la Renaissance, âge de l’histoire qui a vu tant de repas mondains, assortis de comportements à avoir à table. Bienséance, tenue correcte, ustensiles finement choisis, ordres des plats… : tout était important dans le but de passer des moments d’exception.  Signe de l’apparition de tous ces codes passés : les argenteries et les vaisselles ancestrales, dont certaines sont encore précieusement conservées.

Si les temps qui ont suivi n’ont guère été plus simples pour la restauration et l’art de la table, ces deux entrèrent dans un âge de rédemption. Juste avant les guerres mondiales, des périodes de développement et de révolution à grande échelle ont eu lieu. C’est dans ces temps que les plus grands cuisiniers ont fait leur apparition : Escoffier, Pellaprat, Guéguan etc.

Ont ensuite suivi d’autres étapes propres au développement de la restauration jusqu’à aujourd’hui : guide Michelin, restaurants étoilés, guides gastronomiques Gault et Millau, Bottin Gourmand, les AOC et AOP, les grands débuts des débits de boissons avec la Licence IV…

La gastronomie française relève ainsi d’un héritage culturel profond, qu’elle tente de préserver et perpétuer aujourd’hui. Ceci sans dévier d’un milieu rempli d’exigences.

 

Une réputation et des exigences

La renommée de la France dans le milieu gastronomique est mondiale et ne date pas d’hier. La diversité des registres gastronomiques est un de ses nombreuses forces, justifiant notamment son rang.

Sous l’impulsion de grands chefs et personnalités du monde culinaire français, la France a pu agrandir sa réputation et un art qui a fini par s’exporter. Si bien qu’aujourd’hui, avec la diaspora française est souvent introduite la culture et la cuisine française. C’est fort d’un tel rang que le tourisme gastronomique a été développé.

Paris a été reconnue en tant que capitale mondiale de « l’art de vivre », des arts de la table et de la gastronomie. C’est donc sans grande surprise qu’elle figure aisément parmi les villes les plus visitées au monde.

Si la France a pu le faire, c’est grâce aux traditions et plats régionaux et la richesse des produits du terroir. Charcuterie, boucherie, fromages, vins etc. possèdent des adeptes de choix, reconnaissant ainsi le fleuron de la gastronomie. Les labels dont certains produits sont assortis font le bonheur de tous. L’agriculture biologique (AB), les appellations d’origine protégée (AOP) ou contrôlée (AOC) étant ainsi gages de la qualité des produits.

Ce nombre pléthorique d’aliments a aussi permis le développement de différents registres culinaires. Les métiers de bouche comptent ainsi la boucherie – charcuterie – traiteur, la restauration rapide, l’hôtellerie – restauration, la fromagerie, le maraîchage etc.

Maintenant, la foison sur les tablées françaises n’empêche pas de penser aux conséquences, notamment environnementales ou sanitaires.  

 

Des révisions nécessaires pour l’environnement et la propreté

La gastronomie a beau être un registre riche, elle a souvent causé des externalités négatives et qui ont agi au détriment de l’environnement, l’hygiène et la propreté.

Parmi les fléaux, on peut recenser le gaspillage alimentaire, qui cause encore de grands dégâts. La nourriture et les emballages alimentaires sont très souvent mis en cause. Ces aliments, jugés sans utilité car périmés (ou d’autres raisons), se retrouvent donc gaspillés et rejetés dans la nature.

Cela cause d’ailleurs d’autres incidences, notamment au niveau de l’environnement (rejet de matières plastiques, biodiversité, pollution etc.). Les pertes financières sont également conséquentes.

Le recyclage a été conçu dans le but de contrer ces avancées dangereuses., mais obtient des résultats encore peu convaincants. 20% uniquement des déchets finissent recyclés, ce qui représente une marge de progression très importante. Le papier, par exemple, a été parmi les premières matières recyclées.

Au fur et à mesure, d’autres initiatives ont pu prendre le pas et régler une partie du souci. On peut citer par exemple la création d’emballages compostables, recyclables, biodégradables ou issus de matières naturelles. Pour revenir sur le papier, pour réguler sa production, des agréments ont été créés, comme le PEFC. Il implique les parties prenantes à adopter plus d’éthique dans la gestion de leurs produits.

Un autre fléau pouvant notamment toucher les établissements : la santé, l’hygiène et la propreté. Les systèmes HACCP permettent de définir un cadre précis, auxquels chaque établissement doit se plier. Tout cela pour préserver la santé de l’individu et garantir la propreté de l’établissement et le respect des normes alimentaires. Un agrément capital pour la survie d’un tel établissement.

La serviette jetable écologique fait bien partie de ces produits liés aux arts de la table et cumulant fonctionnalité, respect de l’environnement et ergonomie.

 

La serviette jetable écologique, un atout propreté et environnement apprécié

La fonctionnalité de base : la propreté

Sans surprise, la fonctionnalité première de la serviette jetable écologique est la propreté. Elle sert à s’essuyer la bouche ou les mains pendant les repas et ainsi manger proprement.

Les usages ayant grandement évolué depuis les anciens temps, on est passé de la serviette de table en tissu aux serviettes jetables en papier recyclé d’aujourd’hui. Elles sont souvent utilisées aujourd’hui pour s’essuyer la bouche, comme un essuie-tout.

Bien entendu, de vieilles coutumes persistent : poser sa serviette sur ses jambes pour ne pas se salir, mettre la serviette dans l’assiette ou le verre pour dresser la table, mettre sa serviette autour du cou pour ne pas se salir etc.  Pour les plus maladroits, la serviette jetable est un outil efficace pour essuyer les petits accidents.

La multiplicité de ses usages implique alors une résistance, une capacité d’absorption des fluides et de la saleté etc.  La serviette peut également servir comme outil pour agrémenter la décoration et le dressage d’une table.

La serviette jetable est ainsi un outil traditionnel, mais auxquels d’autres attributs peuvent se greffer.

 

La serviette jetable écologique : pour l’environnement

L’environnement a sévèrement pâti des nombreux fléaux causés par le développement des industries, le boom de la restauration et la surconsommation. Une réaction en chaine qui aurait pu être évitée, notamment si les produits étaient dotés de traits respectueux de la nature.

Fort heureusement, c’est le cas aujourd’hui, avec la conception de gammes d’emballages alimentaires écologiques et biodégradables. Mais pour changer complètement les modes de consommation, il a fallu changer les produits basiques et de la vie de tous les jours. Entre autres, la serviette jetable.

De nombreux travaux de recherche ont eu lieu, notamment pour créer un papier plus vert, plus écologique et encore plus propre aux usages de la restauration. Côté professionnel, comme côté consommation. Et avoir les produits adéquats dans le milieu de la restauration est plus que nécessaire, pour proposer une expérience gastronomique optimale.

Les serviettes jetables écologiques, en papier recyclé, ont ainsi fait leur apparition dans les étalages. Leurs atouts : mêmes que les serviettes classiques en termes de fonctionnalités, mais meilleurs en termes d’éthique et de respect de l’environnement. A titre d’exemple, 1 kg de serviettes en papier sont jetées, par an et par personne. Pour un pays comme la Frances, cela représente près de 65 millions de serviettes en papier jetées.

La serviette papier écologique, recyclable et biodégradable apparaissent ainsi comme une solution miracle. A la fois pour habiller les tables efficacement (coloris, motifs, tailles (40 x 40, 33 x 33 cm…), personnalisation possible etc.). De nouveaux produits ont ainsi fait leur apparition : la serviette compostable notamment, qui convient à des usages tels que le compost.

Ces produits ont donc été conçus dans une logique de préservation de l’environnement et de réduction de l'impact trop important. Ils sont également adaptés à des usages courants en termes d’environnement : serviette papier compostable, serviette recyclable, serviette cocktail bio, gamme de serviettes biodégradable, 100% recyclé etc.

 

L’offre de serviettes jetables écologiques sur Bio-Emballage

Bio-emballage est votre spécialiste en emballage alimentaire écologique, mais aussi en accessoires de tables écologiques. Conscient des multiples enjeux, notamment ceux soulevés au travers de la Loi sur le Transition Energétique, nous souhaitons vous guider dans votre recherche de produits verts !

Emballages de type barquettes écologiques, papiers biodégradables, jusqu’à la vaisselle jetable, dont les serviettes jetables écologiques.

Découvrez donc notre gamme de vaisselle jetable et de serviettes écologiques (ouate, papier...) et de multiples couleurs, ainsi qu’une unique sélection de produits d’emballage écologique sur Bio-emballage.com.

Résultats 1 - 35 sur 35.
Résultats 1 - 35 sur 35.
Close