Close
Entre 
cm
et 
cm
Entre 
cm
et 
cm

Papiers paraffinés

Il y a 9 produits.

Le papier et l’emballage alimentaire : une histoire qui dure

Des caractéristiques uniques et intelligentes

L’emballage alimentaire se distingue par sa large diversité tant dans les formes, que dans les usages.  On les sait utiles pour ceux de la vie de tous les jours pour les ménages, mais aussi pour tous les professionnels des métiers de bouche. Une matière ressort très souvent du lot pour tous : le papier alimentaire.

Dans l’histoire de l’emballage alimentaire, le papier a toujours eu une place privilégiée. Matière facilement manipulable, malléable et adaptable, le papier est un élément neutre, polyvalent et de qualité, utilisé pour protéger et mettre les produits alimentaires solides en valeur.

Selon leurs grammages, leurs résistances, ils peuvent supporter des produits avec un poids plus important. Ils se voient aussi conférer d’autres attributs, comme entre autres l’ingraissabilité, la résistance aux hautes températures pour la cuisson, la flexibilité etc.

Avec le temps, le papier alimentaire s’est donc imposé comme une norme, puisqu’il a lui-même formé une réponse aux problématiques de nombreux métiers de bouche et leurs usages. On reconnait ainsi le rôle primordial du papier et de l’emballage dans la vie de tous les jours.

Exerçant à la fois la fonction de barrière contre des éléments altérateurs (humidité, saletés, bactéries, air…), ils peuvent également servir de vecteur de communication. Les alliages avec d’autres matières et éléments (cire végétale, paraffine, PEBD/PEHD…) lui permettent de faire grandir le champ des possibles.

Un autre des nombreux atouts du papier est sa provenance naturelle. Le papier est extrait de fibres végétales et naturelles, notamment d’arbres et de leurs feuilles. Ceci lui confère un côté écologique, sa production étant désormais de plus en plus régulée (lutte contre la déforestation, PEFC…) et la matière elle-même étant de provenance naturelle.

 

L’impact écologique du papier

De nombreuses controverses ont cependant subsisté au sujet du papier, de sa création, de son acheminement entre autres. Les dérèglements comme la surconsommation et la déforestation ont vu plus d’un militant écologiste monter au créneau. Devant les grandes incidences créées par celles-ci, des mesures plus strictes, de la création jusqu’à son transport final ont été mis en place. Mais est-ce suffisant ?

La surconsommation, surtout dans les pays occidentaux, n’a pas fait que des heureux. Elle a pu permettre l’avènement du plastique, faciliter le transport et la mobilité, aider au développement des enseignes de restauration etc.

Cependant, elle a aussi fait émerger un grand nombre de dérives, comme entre autres le rejet des emballages en fin de vie de produit (dans la nature et sur la voie publique). D'autres domaines comme la pollution des sols, de l’air, des eaux et de nombreux scandales alimentaires sont affectés. On se souvient par exemple du Bisphénol A, perturbateur endocrinien ayant sévi dans les années 2010.

Les constats et réflexions se sont fait sur le tard, et l’heure est aujourd’hui à la réparation. C’est face à cela que l’emballage alimentaire écologique connaît le boom actuel, mais que d’autres initiatives se mettent en place. Le développement durable, le recyclage ou encore la consommation éthique, orientée vers des produits naturels et respectueux de l’environnements. Des sujets soulevés qui nécessitent une constante remise en question et une capacité d’innovation accrue, afin de régler ce problème écologique persistant.

Le papier reste pour autant une matière à controverse. Nous sommes dans une société consommatrice de papier, presque à outrance, ce qui a d’inévitables effets sur la nature et son renouvellement.

La consommation annuelle de papier en France s’élève à 8,8 millions de tonnes. Ce qui équivaut à 136kg de papier par habitant et 3,2% de la consommation mondiale. Des chiffres forts et emprunts d’une réalité : celle d’une utilisation excessive du papier.  

Les images des effets de la déforestation jonchent la toile, et la création de papier n’y est pas pour rien. Les conséquences sont donc multiples : espèces menacées, pollution de l’air, populations affectées etc.

Revenir ainsi à une consommation plus régulée, intelligente et consciencieuse est sans doute la marche à suivre pour enrayer la machine. Cela passe sans doute par un retour aux matières naturelles (oublier le plastique), mais aussi à leur réutilisation (dans la mesure du possible) et une consommation éthique (PEFC…).

 

Une réponse nécessaire

En plus d’un retour vers une consommation plus éthique, on constate aussi une évolution dans les tendances de consommation. Devant les méfaits de la surconsommation, des initiatives et campagnes ont été mises en place par le gouvernement. L’heure est maintenant à la surveillance des aliments, à leur traçabilité, et à cet effet un retour vers des produits plus frais, plus sains et bio.

L’agriculture biologique a connu un boom en fin des années 2010, grâce à une politique de prix plus attractive et l’incitation à une consommation éthique, écoresponsable et respectueuse de l’environnement. Nombreuses sont les marques qui aujourd’hui incorporent cela à leurs produits et leurs emballages (écologiques, recyclables, biodégradables, compostables…).

Ainsi, la tendance voudrait que des matières naturelles soient incorporés à leurs emballages. L’amidon de maïs, le carton, le bois, la pulpe de canne à sucre, le palmier et donc le papier sont cités.

Le papier n’en a donc pas été exempt. Très utilisé en particulier dans les métiers de la bouche, le papier alimentaire écologique a connu des mutations pour le rendre plus en phase avec les standards séculiers. Ce qui va aider à rompre avec les usages pervers du plastique etc., et pourquoi pas aider à atteindre une consommation "zéro déchets" et "zéro plastique".

Focus sur un papier alimentaire écologique en particulier : le papier paraffiné.

 

Le papier paraffiné écologique, c’est quoi ?

Qu’est-ce qu’un papier paraffiné écologique ?

Un papier paraffiné écologique (aussi appelé papier enduit écologique) est un papier d’emballage alimentaire, recouvert d’une pellicule de paraffine végétale sur une face, donnant un aspect brillant. Le papier paraffiné naturel est également antiadhérent, dans le but de faire respirer le produit et éviter la condensation.

Apte au contact alimentaire et inodore, il lui donne ainsi tous les moyens pour restituer le goût et les propriétés de l’aliment. Autre atout phare : son caractère hydrophobe et imperméables, qui ne le laisse échapper aucun suc et jus de l’aliment.

Il est ainsi adapté à tous types d’aliments et est reconnaissable par son aspect blanc et opaque.

 

Quelle est la différence entre le papier enduit classique et le papier paraffiné écologique ?

La différence entre les deux papiers se situent principalement dans leurs compositions respectives.

La paraffine est de base un dérivé de résidus pétroliers, possédant un large champ d’applications. Par exemple, la fabrication des bougies, les allume-feux pour barbecue, les fluides de refroidissement ou encore la conservation de la viande. Un sujet particulièrement pointilleux sur le plan alimentaire, pour conserver les propriétés nutritives, le goût ou la couleur de l’aliment pour le garder propre à la consommation.

A titre d’exemple, la viande a souvent été conservée à base de paraffine liquide. Un usage rudimentaire, mais dont les conséquences peuvent être dommageables par la suite. 7

Face à cette pratique, le papier paraffiné a pu être développé, dans le but de reproduire ce principe. La paraffine ayant premièrement été purement chimique, la végétale a été créée pour coller à des usages sains et respectueux de l’intégrité des aliments. Devant les demandes et les standards alimentaires en perpétuelle évolution, le papier paraffiné végétal et écologique a été conçu.

Idéal pour les fromages et les viandes, il remplit toutes les fonctions d’un papier d’emballage classique, mais avec une conscience écologique accrue.

Quel usage ?

Les usages pour le papier paraffiné écologique sont multiples.

Les boucheries et charcuteries en ont fait leur fameux « papier boucherie », en l’associant à la protection de leurs viandes au sein de leur enceinte. C’est donc un papier écologique idéal pour la protection des viandes et la rétention de leur sucs et exsudats de toutes sortes.

Les propriétés du papier paraffiné naturel sont également appréciées par les fromageries et crèmeries. Ce papier pour fromage est donc très utilisé, notamment pour les plus consistants, comme les reblochons, les bries, bûches de fromage de chèvre, camemberts, coulommiers etc. .

Le papier paraffiné sert donc bien à la conservation du fromage, régulant l’imperméabilité et limitant les risques sanitaires et les contaminations de tous types.

En cela, on peut constater que le papier paraffiné est pour de multiples usages, tant la conservation / protection des aliments gras, comme le transport facilité et la vente à emporter.

 

Bio-emballage, spécialiste de l’emballage écologique… et du papier paraffiné écologique et végétal

Disponible en bobines, feuilles simples et rouleaux, découvrez la gamme de papiers paraffinés écologiques et végétaux, sur Bio-emballage, spécialiste et grossiste en emballages écologiques. Une large gamme vous attend sur le site.  

Résultats 1 - 9 sur 9.
Résultats 1 - 9 sur 9.
Close