Close
Entre 
ml
et 
ml
Entre 
cm
et 
cm
Entre 
cm
et 
cm
Entre 
cm
et 
cm
Entre 
cm
et 
cm

Plateaux

Il y a 25 produits.

Un environnement à protéger par tous les moyens possibles

Le désastre écologique

L’environnement est en péril. La sonnette d’alarme est tirée au vu du désastre écologique causé par de nombreux abus.

La surconsommation, la surproduction et l’utilisation de matières nocives pour l’environnement sont à mettre en cause. En effet, après la vente et la consommation des produits alimentaires (voire le dépassement des dates de péremption), beaucoup de ceux-ci et leurs emballages finissent gaspillés, jetés sur la voie publique et dans la nature.

A titre d’exemple, quelques déchets rejetés en mer finissent par s’amonceler et former des amas conséquents. Selon des estimations, les déchets plastique tous assemblés peuvent former un continent à eux tous seuls. Résultat : une pollution marine avancée (+ de 8 000 000 de tonnes de déchets plastiques déversés…), des espèces marines impactées et en disparition (100 000 mammifères marins tués chaque année etc.)…

Ce qu’on ne mesure pas cependant, ce sont les effets que de telles pratiques ont sur les hommes : santé humaine mise en péril (stérilité, troubles divers…), activité économique (perte de chiffres pour les activités touristiques, pertes en valeur pour tous ces déchets…) etc.

Devant les menaces que ceci représente pour la biodiversité, la faune et la flore, il a fallu donner rapidement des réponses et contrer ces avancées. La gestion des déchets plastique est défaillante. L’organisme The Sea Cleaners dresse un constat fataliste : si les choses venaient à rester telles qu’elles, il y aurait en mer 1 tonne de plastique pour 1 tonne de poissons dans 30 ans.

 

Une consommation de matières plastique à baisser

La baisse de la consommation de matières plastiques polluantes est donc de mise, pour contourner les effets néfastes. C’est ce qu’a prévu la Loi sur la Transition Energétique prévue par l’Etat, dont l’interdiction d’objets en plastique est programmée pour 2020.

Des objets comme les couvercles à verre jetables, les plateaux repas jetables, les pots à glace, les saladiers etc. vont donc progressivement disparaître de nos étalages. Ils laissent ainsi la place à des produits plus écologiques et éco-responsables.

Ainsi un travail poussé d’investigation, d’enquêtes et de recherches en R&D ont permis la création de matières plastiques alternatives. Le plastique étant ancré dans notre société comme matière incontournable, il a fallu d’abord trouver des substituts. Se séparer d’une matière dotée d’autant de facultés relevait du challenge. Les laborantins ont finalement pu élaborer des matières plastiques biosourcées, dotées d’un micronnage moins important, mais d’une part de matières végétales.

Une évolution saluée, mais insuffisante, notamment pour le gouvernement, qui prévoit d’ici 2040 de se séparer complètement du plastique.

C’est ainsi que les matières organiques, délaissées pour un temps car plus difficiles à entretenir, ont été travaillées pour donner des matières aux facultés semblables à celles en plastique. Le bois, le bambou, les fibres végétales, la bagasse sont parmi ces exemples de matières organiques.

 

Comment cela se décline pour les besoins alimentaires ?

Aujourd’hui, l’emballage alimentaire et les produits du même acabit se perfectionnent. Si bien que des gammes entières d’emballages alimentaires en matières organiques sont créées et vendues.

Pour certains usages, on se rend compte que l’usage du plastique est moins souhaitable, ou encore que son impact écologique était trop important. C’est un des nombreux facteurs qui a poussé la création d’emballages alimentaires en matières organiques et biodégradables, au détriment des matières plastique.

La fin de vie de l’emballage ou de l’outil étant tout aussi, voire plus important encore que sa genèse, il est important de penser aux possibilités de réutilisation de l’emballage. Raison pour laquelle le plastique se recycle, qu’il se réutilise, ou qu’il est peu à peu substitué à des matières plus écologiques.

On connait l’importance du plateau dans la cuisine. Outil de service et de transport des aliments, il fait aussi partie de la liste d’articles dont la constitution est à faire évoluer. Ainsi, le plateau écologique est né.

 

Le plateau biodégradable, une alternative de choix au plateau alimentaire classique

Le plateau alimentaire biodégradable, un outil multitâche

On le sait, le plateau alimentaire est sans doute un des artefacts les plus utiles en cuisine. Utiles pour servir et transporter les plats, le plateau s’adapte à tous les milieux dans lesquels il est utilisé et sollicité.

Serveurs, traiteurs, restauration rapide, usagers, hôpitaux… Dans le cas de dégustation sur place, pour les établissements qui le permettent, tous les métiers y ont fidèlement recours. Solide, efficace, résistant et bon marché, le plateau alimentaire ne fait que des heureux.

Des variantes existent, ce qui démontre la grande versatilité du produit et son adaptabilité. On connait donc le plateau de présentation, utile pour une présentation des produits et un transport facilité, et son homologue, le plateau repas jetable. Généralement compartimenté, le plateau repas biodégradable est idéal pour une dégustation optimale.

Devant les multiples requêtes gouvernementales, le plateau alimentaire en plastique est voué à disparaître pour le plateau alimentaire jetable, ou encore mieux : le plateau jetable biodégradable.

 

Des matières de choix pour des plateaux de qualité

Les plateaux jetables écologiques correspondent ainsi à un besoin dans l’ère du temps, mais aussi à une tendance de consommation. En effet, grand est le nombre de consommateurs qui tentent un retour vers une consommation plus éthique, basée sur le végétal et le respect de l’environnement.

Un établissement qui utilise ainsi des produits en matières organiques s’acquiert ainsi un capital sympathie et notoriété non négligeable.

Une large gamme de produits en matières organiques existe donc. Des plateaux en amidon de maïs, des supports en fibre de canne, des plateaux en pulpe de canne à sucre… Tous à 100% biodégradables et utilisables pour le compost, ceux participent bien au retour en grâce d’un usage unique en perte de vitesse.

L’usage unique brut n’est plus, on passe maintenant à un usage unique consciencieux et éthique, en faveur de l’environnement.

Bio-emballage, spécialiste du plateau jetable biodégradable

A cet effet, découvrez toute une gamme de plateaux jetables biodégradables et compostables sur Bio-emballage.com, ainsi qu’une gamme complète de vaisselle jetable biodégradable et écologique.

Résultats 1 - 25 sur 25.
Résultats 1 - 25 sur 25.
Close